Depuis 25 ans, je développe une pensée de l’écoute de l'infra-ordinaire (milieu de basse intensité), du bruit de fond à l’inaudible en passant par l’attente, à la fois dans ma pratique d’enregistrement de terrain et dans ma création de studio.
Je sonde dans le quotidien la puissance phénoménologique du réel. De même que la carte stimule la lecture d'un pays, l'écoute renouvelle notre relation à l’espace et au temps.

BIO français PDF


For 25 years, while listening to the environment, I have been questioning the perception of reality and has tried to expand the notion of infra-ordinary (milieu at low intensity), from background noise to the inaudible passing by the wait.
As a result of my in-situ listening processes, I explore the phenomenological power of reality in everyday life. In the same way that the map stimulates a country’s reading, the in situ aesthetic object renews our relationship to space and time.

BIO english PDF




Bibliographie/y Sélection

Tusk Is Better Than Rumours
2020 Article by Matthew Blackwell, "so you wanna get into... éric la casa "
Anomalyindex
2020 Interview with Michael Tau, "AIR.ratio"
Glissando 36
2019 Interview with Michal Libera, "Medycyna"
Transonic
2017 Alexandre Castant, "Les arts sonores : son et art contemporain"
Editions Minerve
2016 Jean-Yves Bosseur, "Musique et environnement"
Ouest France
2016 Claire Giovaninetti, "L'endroit le plus silencieux de France"
D'A revue d'architecture
2016 Soline Nivet "La Dimension sonore"
Passage d'encres
2015 Eric La Casa + Jean-Luc Guionnet,"Reflected Waves"(ondes réfléchies)
Les Presses du Réel
2015 Eric La Casa "Sur les terrains de l'écoute"
TerraEco magazine
2015 Interview avec Thibaut Schepman, "A la recherche du silence perdu"
TerraEco.net
2014 Interview avec Thibaut Schepman, "ils mettent le monde sur écoute"
Tacet 3
2014 Eric La Casa + Jean-Luc Guionnet, "Home : Handover"
L'Express
2013 Julien Bordier "Chantier - Field Recordings"
Le mot et le reste
2012 Alexandre Galand "Field Recording"
AnotherTimbre
2012 Interview with Simon Reynell, "Chantier 1"